Une année de…mariage!♥

«Le plus bel amour est celui qui éveille l’âme et nous fait nous surpasser. Celui qui enflamme notre cœur et apaise nos esprits. » (The Notebook)♥

3Voilà maintenant précisément une année que je suis mariée♥. Une année que j’appris beaucoup et mûrie. Mais notre histoire est particulière, propre à nous. Je ne l’embellis pas. Je ne fonde pas de faux espoirs. Je la vis et je me dis que malgré toutes les difficultés de la distance, je suis heureuse malgré tout. Et il y a quelque chose de séduisante et pleine de promesse. Oui j’aborde rarement ma relation à distance avec mon mari. Par pudeur parce qu’il s’agit de notre vie privée et de notre amour. Il y a parfois, souvent les soirs, un sentiment de solitude profond que j’ai l’impression de me noyer dans une peine. Il n’y a que son regard qui me console. Chaque moment avec lui, même les plus futiles, sont gravés dans mon « marbre ». Oui comme tous les couples, parfois l’incompréhension peut s’infiltrer, la frustration prendre le relaie et engendrer une dispute. Et réconciliation précède. Ainsi va la vie …d’un couple !

Malgré, je m’interroge ce que grand-mère aurait chantonné au crépuscule  de ce 26 février 2016…si elle était là ! Me prosternant vers le soleil couchant dans l’adoration, je lui ai lis un verset.

Elle est trop lointaine et insaisissable grand-maman. Elle a une présence qui me fait un peu flou. Ces périodes d’absence ont fait mon cœur plus affectueux, engageant mes émotions plus.

Et la nuit, je me remémore ces moments de mariage que nous avons participé ensemble. Les Gabays ! Fameux Gabay ! Oui dans la brousse de mes grands-parents, au fond de la prestigieuse région d’Awdal, autrefois pour fêter les mariages, les gaaf et gabeey résonnaient. Une fois que les tambours sont déclenchés, le silence emplit l’air. Chaque oreille est tendue vers la personne qui récite la poésie ou le chant, afin d’évaluer et de juger de la valeur de ses paroles.  Tout le monde présent, la jeune fille commence la cérémonie avec ces lignes:

Hoobe hobaala hoobala hoobalow

Ee hoobe hobaala hoobalayey hadaba

Salaamu calaykum 

Salaama calaykum safkan meesha joogayow

Salaama calaykum soomaaliyey dhamaan

Hoobe hobaala hoobala hoobalow

Ee hoobe hobaala hoobalayey hadaba

Que la paix soit sur vous O

Que la paix soit sur vous O ‘ceux réunis ici

Paix sur vous Somaliens ,

Une foi salutation faite, elle explique la raison si chére à assister à cette grande occasion:

Beryaan soo dhaxayoo bogoxaa shishaan ka imid

Calaf ma dooneyn cagahana ma daalineyn

Oo soor ma dooneyn saaxiibna uma gudeyn

Boqorada iyo boqorka soo booqo baan is idhi

Ciyaarta ka tiiri oo caawi baan is idhi

Venant de terres lointaines, je ne  serais pas

A la recherche d’un partenaire, usant mes  jambes

Je suis ni à la recherche de nourriture, ni d’un grand ami

L’intention juste de visiter la reine et le roi

Pour parfaire leur cérémonie de danse

 Oo wiilka guurkiisu gacaleeye waalanaa

Afartaa geesoodba gurmad baanu kaaga nahay

Oo gaafka kuu taagney wiilal iyo gabdhaba

Oo ku guulayso anna iga uga gudoon salaam

O’ Cher marié

Des quatre coins vous arrive une foule joyeuse

Nous avons réuni à votre honneur hommes et femmes

Sois éternellement victorieux et reçois mes salutations

Gabadhu waa ubax la beeroo uroon indhaha

Waa iftiin belelayoo waa ilays la shiday

Ragbaa u janaaney jaaheeda inay arkaan

Badda kuwaa jiiray Beledweyne orod ku tegey

Kuwaa ka sahwiyey salaadii Ilaahigay

Kuwaa riyo moodey oo aan rumaysan weli

Kuwaa dhuuniga la quutaa dhunkaal ka yahay

Oo walaal Dhooley nimaad dhaaftay dhimasha gaar

La jeune fille est une rose semée, agréable aux yeux

Elle est un faisceau flagrant; elle est la lumière qui enflamme

Certains hommes ont souffert juste pour un regard

Ceux de l’océan ont pris d’assaut sa ville natale

Certains ont mélangé les versets des prières d’Allah

D’autres ont cru rêver et n’y croient pas toujours

Il y’en a qui sont devenus comestibles

O ‘Chère mariée, le prétendant qui vous a pas eu, se console par « un suicide »

Shan iyo toban geela niman baa ka shubi lahaa

Kun baa loo diidey boqolbaa berriga fadhiya

Adaase lagu qaadi waayee qalbiga ku hay

Oo gabadhu caynkay tahaan kuu cadaynayaa

Casaan weeyaanoo midabkeedu waa cajiib

Casarkii ma wareegto oo waaberi lama celcelin

Timaha ma casaysan oo baarra kama cashayn

Kuwa cishaha dheelmadana caado uma lahayn

Waxaa dhalay reera dhiirdhiiran oo kulkulul

Dheregna ma ay waayin guri dheelan bay ka timi

Des hommes auraient donné 15 chameaux

Un millier rejeté; Cents sont en liste d’attente

Vous êtes l’heureux élu, soyez conscient

Connais-tu vraiment la mariée !

Elle est de teint étonnant

Elle ne rôde pas le soir, elle  se lève tôt

Elle n’a pas de cheveux « rouge-diable » et ne mange pas dehors ]

Et elle n’est pas parmi « les femmes adeptes de sortie »

Elle est née d’une famille noble

Non, elle ne manque pas de toit

Wilkaani markuu lebisto markuu laamiyada marmaro

La wada damacyee ma dumar buu u qaybsamaa

Cet homme, quand il s’habille et se promène dans les rues

Son allure divise les femmes

Nimanku ma gudboona guntigay ka siman yihiin

Garkaa wada marayoo garashey is dheeryihiin

Midbaa is garaadiyoo geesi loo filaa

Midbaa gurigii lasoo goodey kala gilgila

Midbaa garanwaaya hawshiisa gaar ahaan

Adiga guulaystow kuuma qabo gedaa

Tous les hommes sont du même calibre et égale de  ceinture

De Barbe longue  mais la sagesse diffère

Il y a celui qui professe la noblesse et d’aperçue de Brave

Il y a celui qui secoue et détruit le foyer construit  

Il y a celui qui est inconscient de son devoir d’époux

O’ Vous, chér marié, je te compte parmi les victorieux

Et la femme:

Dumarku ma gudboona gambadey ka siman yihiin

Midbaa is guduudisoo gaarri loo filaa

Midbaa garanweyda hawsheeda gaar ahaan

Adiga guuleysatoy kuuma qabo gedaa

Toutes les femmes ne sont pas dignes mais font les « mêmes jus »

Il y a  celle qui se montre pour d’éloges

Il y a celle qui est inconsciente de son devoir d’épouse

O ‘Vous, chère mariée, je te compte parmi les victorieuses

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s